TECH-OFF, L’«OFF»TIMISME DE RIGUEUR

Mis à jour : mai 25


L’arrivée du COVID-19 en ce début d’année 2020, au-delà de l’impact sanitaire, social et économique engendré, aura sans aucun doute également, un impact sur notre logiciel de pensée. Si selon certains, « plus rien ne sera comme avant », pour d’autres, plus visionnaires, la société va se retrouver face à des défis colossaux et des enjeux devenus soudainement incontournables, qu’il va lui falloir relever. Nos modes de consommation, notre façon de penser le travail, la distanciation sociale imposée par ce nouveau fléau sanitaire, nous obligent -et nous ont déjà obligés- à repenser l’avenir. À l’envisager différemment.


Ainsi, le télétravail pourrait devenir à terme, la norme dans certaines entreprises. Toutes les urgences qui semblaient un peu plus préoccuper nos sociétés occidentales avant la pandémie (enjeux climatiques, densification urbaine, transition énergétique) vont certainement, éclairées de ce nouveau jour, prendre une toute autre mesure aux yeux des décideurs. Bon nombre de secteurs vont devoir repenser leur modus operandi et le secteur de la construction doit, lui aussi déjà, en passer par là s’il veut survivre.

La culture chantier, une vision sclérosée qui va dans le mur


Aujourd’hui et majoritairement, la construction reste un empilement. Empilement de coûts (architectes, Bureaux d’études thermiques, de contrôles, SPS…), de frais logistiques (transports, intermédiaires, rupture de charges…), de déchets (recyclage inorganisé, chronophage et coûteux). Là où des secteurs comme l’automobile ont su, en leur temps, se reconfigurer pour passer en mode industriel, la construction n’a jamais vraiment su, elle, franchir le pas. En 40 ans, la productivité dans l’industrie a progressé de 200% alors que dans le bâtiment, elle a baissé de 10%... l’organisation en silo n’est plus le modèle adapté aux enjeux du moment et il est temps d’adopter des pratiques qui font déjà leurs preuves hors du territoire national.

Le Hors-Site, une approche de construction innovante


Face aux enjeux qui attendent nos sociétés pour ne pas dire la planète entière, il existe des solutions qui tendent à répondre, à bon nombre de problématiques, qu’elles soient environnementales, énergétiques ou sociétales (aménagements urbains). La construction Hors-Site -appelée également Modulaire- fait partie de ces solutions. L’efficience, la rapidité, la précision sont des paramètres qui, optimisés, finissent par apporter une réponse positive à toutes ces attentes.

L’application de méthodologies industrielles en amont de tous projets constructifs atteste que le Hors-site reste LA solution d’avenir. LEAN, DFMA, BIM, ERP, sont autant d’outils garants d’une amélioration continue de la productivité. Ce résultat ne peut être également produit qu’à travers une révision de la formation de la main-d’œuvre nécessaire. L’apprentissage de ces nouvelles méthodologies est indispensable, l’apparition de nouveaux métiers et le glissement vers d’autres compétences redonnent ainsi un nouveau souffle à une filière qui a tendance à le perdre de façon inéluctable. La pénibilité et les conditions de travail restant des atouts majeurs dans le refus de la jeune génération à reprendre le flambeau.

Trait d’Unioniste et Néocepteur, des métiers à construire


Selon une étude publiée par Dell et l’Institut pour le futur, 85% des emplois de 2030 pour les métiers du numérique n’existent pas encore. L’intelligence artificielle ou la robotique vont non seulement transformer en profondeur les métiers existants mais en créer de nouveaux.

Il en sera peut-être de même, mais à moindre échelle, pour les métiers du bâtiment.


C’est en tout cas déjà une réalité pour TECH-OFF et son créateur Sébastien Fournier.

À la croisée de ses expertises passées, de ses compétences et de sa philosophie collaborative, Sébastien Fournier se définit alors comme un Trait d’Unioniste. Activité innovante, cette dernière lui permet à travers la structure de Tech-Off et de ses nombreux éco-partenaires, de mener de façon orchestrée, une conduite vers les changements que le Hors-Site apporte. La relocalisation des savoirs, l’économie circulaire, la promotion de matériaux bio-sourcés, locaux et éthiques restant aussi des ingrédients indispensables à l’élaboration de tous ses projets à venir. Mais au-delà d’adhérer à cette vision 4.0 du bâtiment, il cherche, de façon assidue, à créer de nouvelles synergies de conception, de nouveaux réseaux de standardisation, de nouvelles compétences pour asseoir au mieux ce nouveau métier qu’il se fait un plaisir de qualifier de « Néocepteur ».

Si l’avenir reste à construire, autant le faire mieux… et ensemble.

Pour plus d'information :

TECH-OFF - Sébastien Fournier - 06 99 35 92 54

sebastien@tech-off.fr - tech-off.fr

8 vues

© Constructech.Club - 2019